Cérémonie

DSCF6661

« Elle s’approcha à petits pas, dans des froissements de soie. Puis avec des grâces d’oiseau, elle versa le thé et dans le froid du printemps qui se refusait obstinément, ce furent comme les éclats dorés et rassurants d’une aube claire. »