ET PUIS UN JOUR

VERDEE-anime-2Elle voulait un nom à la fois neuf et enraciné, inédit et familier. La terminaison de vieux prénoms féminins et comme un écho de vert, de vrai. Verdée, c’est un nom qui raconte forcément un arbre, une colline, une brise montée de l’éternité du sol. Verdée est une artiste qui ressemble à son nom. À la fois prodige et amie, limpidité et mystère, proche et perchée… Si l’on aime comparer, disons l’âme combative d’Anne Sylvestre dans la fébrilité de Björk, une chamane sioux dans la chanson XXIe siècle…
Elle a entassé pas mal d’aventures et d’échappées, pris des virages et des détours, quelques impasses et des chemins de traverse : des études de droit, de claquettes, de photo avant de chanter des standards de jazz, de la bossa nova, d’inventer un pétillant duo « électro bazar », Katia Goldmann et Lui. Il lui a fallu quelques temps pour désirer des chansons qui ressemblent à tout ça – le sentiment avec les yeux ouverts, le romantisme qui n’ignore pas le monde, la liberté d’aller où portent les urgences et les fidélités du cœur…
Édouard Perarnaud, poète des élans partage assez de sa vie pour dire les mots qu’elle pense. « On n’écrit plutôt pas dans la douleur », dit-elle en tordant la syntaxe pour mieux dire la vérité de cette genèse souriante. Ensuite, Verdée se pose au clavier, aux curseurs d’un vieux Moog, à la boîte à rythmes. Et les chansons adviennent.
Pour les habiller, elle a cherché partout des sons de nature, gratté des arbres, frotté des écorces, tendu son micro vers des ruisseaux, des dunes. Mais si les sons se retrouvent dans ses chansons, ils sont parfois si triturés et travaillés qu’ils atteignent l’abstraction – un krautrock écolo, rêveur, mélodique et incandescent.
Les chansons de Verdée ont parfois la caresse rêche, le piquant savoureux : quand elle dit une blessure d’amour, cela ressemble à un charbon ardent dans la neige : « J’ai bu des torrents de rage / Frappé du poing les regrets / J’aurais voulu être sage / Mais je voulais te tuer ». Ce sont des mots d’espérance, de puissance, d’amour, que Verdée glisse dans ces chansons réalisées avec Dominique Brusson (notamment compagnon au long cours de Dominique A).
Un bréviaire d’élans humanistes, contemporains, radieux. En quelque sorte, la promesse de son nom. Une promesse tenue.

MANAGEMENT – LA PERCÉE / Marion Richeux – 0660532200
CONTACT SCENE – ROSE MACADAM / Isabelle Sire – 06 10 83 22 11
CONTACT PRESSE – VS COM / Vicken Sayrin – 06 24 42 64 92

top
Verdée